Aurélie Lantrade-Faure
Psychologue à Clermont-Ferrand

L'Hypnose

Qu'est-ce que l'hypnose ?

Au quotidien, notre cerveau fonctionne différemment selon que l’on on est en état de veille ou en état de sommeil.

A ces deux états de vigilance, s’en rajoute un troisième, que l’on nomme « état de conscience amplifiée », communément appelé « hypnose ».

L’état de conscience amplifiée est une ressource naturelle de notre cerveau et de notre corps. Enfants comme adultes y ont recours spontanément sans s’en rendre compte au quotidien. C’est ce qui se passe lorsqu’on se rend compte qu’on « était dans la lune », ou lorsqu'on ne vois pas passer le temps lorsque l'on fait une activité comme jouer, créer, faire du sport... On est là, mais pas vraiment là.

L’hypnose thérapeutique a pour but d’activer cet état de conscience amplifiée et d’accompagner la personne vers une transe plus ou moins profonde, selon les besoins. Une fois cet état atteint, le travail thérapeutique peut s’engager.

Il ne s’agit donc pas de sommeil. La plupart du temps, on « revient » de cette expérience en se souvenant d’une grande partie de ce qui s’est passé.

Contrairement aux idées reçues et parfois véhiculées par l’hypnose de spectacle, la manipulation et l’amnésie ne font pas partie de la pratique de l’hypnose thérapeutique.

Une autre idée rependue et trop souvent mise en scène au cinéma, est que l'hypnose permet de « récupérer » des souvenirs oubliés. Or si l'on essaye d'utiliser l'hypnose à cette fin, on risque simplement de créer de faux-souvenirs.

Il est donc important de savoir ce que l'on peut attendre de l'hypnose thérapeutique, et ce qu'elle ne peut pas offrir. 

Quels sont les bénéfices de l'hypnose ?

L’hypnose thérapeutique permet à notre cerveau et à notre corps de faire des réajustements, des réglages non-conscients, dans le but de trouver soulagement et confort.

L’hypnose est indiquée pour atténuer divers inconforts :

  • Régulation des troubles du sommeil
  • Régulation des émotions
  • Diminution des manifestations de l’anxiété et du stress
  • Changement de comportements de dépendance (tabac, alcool),
  • Soulagement de la douleur

Hypnose et douleurs chroniques

La douleur est une entité particulière et peu facile à définir.

Elle résulte d’une somme de facteurs ; elle est très labile selon les situations.

Elle est silencieuse mais parfois très envahissante pour le sujet qui souffre.

Elle n’est objectivable que par ce que la personne peut dire de sa propre douleur, à un moment donné.

Parfois, un facteur responsable de la douleur est clairement identifié : inflammation, arthrose, fracture… Parfois, la persistance de la douleur est énigmatique.

La douleur est fluctuante d’un moment à l’autre, d’un état d’esprit à l’autre ; selon que l’on est dans un « bon jour » ou un « mauvais jour ».

Cette labilité et cette variabilité de la douleur font d’elle une très bonne indication pour l’hypnose : le but de l’hypnose pour soulager le vécu douloureux est de faire passer la douleur à l’arrière-plan de la vie, afin qu’elle envahisse moins le quotidien.

De nombreuses études ont mis en évidence que la pratique régulière de l’auto-hypnose a un réel effet de soulagement sur les douleurs chroniques.

Apprentissage de l'auto-hypnose

Dans mon approche thérapeutique par l’hypnose, je souhaite que le sujet soit au centre de l’amorce du changement. C’est pourquoi très vite, j’invite à l’apprentissage de l’auto-hypnose. Cela permet à la personne qui découvre cet outil thérapeutique d’être acteur et le plus vite possible autonome pour initier des changements et des soulagements.